Emissions

A propos de mara

Agenda de mara

Septembre 2014
L Ma Me J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 1 2 3 4 5
Jeûne et alimentation N°22: La constipation, évitez de consommer l’huile sous sa forme pure !

Quand êtes-vous allé à la selle pour la dernière fois ? Ce matin ? Hier ou avant-hier ? Ou était-ce par une journée mémorable du mois de juillet dernier ? La constipation très récurrente durant le ramadan n’est pas une partie de plaisir. Elle peut même être très douloureuse. Mais, en général, on peut facilement identifier la cause du problème, notamment une alimentation pauvre en fibres, une consommation insuffisante de liquide, le stress, les médicaments, le manque d’exercice et les mauvaises habitudes…

 

Quels sont les troubles à l’origine de la constipation ?

Ils sont nombreux et, on en trouve :

  • La constipation par atonie du colon, qui est rare.
  • La constipation par inertie colique spastique (colon irritable).
  • Une maladie de la fonction de réservoir du rectum (mégarectum) avec la possibilité pour le rectum de se laisser encombrer par un volume excessif de matières.
  • Une obstruction terminale spastique avec reflux rectosigmoïdien.
  • Une anomalie de fonctionnement des sphincters striés de l'anus (anisme) objectivée par certains examens complémentaires spécialisés (la manométrie anorectale).

Quand parle-t-on réellement de constipation ?

La fréquence d’évacuation des selles varie d’une personne à l’autre, allant de 3 fois par jour à 3 fois par semaine. On peut parler de constipation lorsque les selles sont dures, sèches et difficiles à évacuer. En général, cela survient s’il y a moins de 3 selles par semaine. La constipation peut être soit de transit (ou de progression), c'est-à-dire que les selles stagnent trop longtemps dans le côlon, soit terminale (ou d'évacuation), c'est-à-dire qu'elles s'accumulent dans le rectum. Les 2 problèmes peuvent coexister chez une même personne.

Quels sont les signes accompagnateurs ?

La constipation est assez souvent due à un ralentissement du transit du bol alimentaire dans le tube digestif et en particulier au niveau du côlon et du rectum. Elle est définie par un nombre de selles inférieur à 3 par semaine. Généralement, la personne se plaint de selles déshydratées, d'efforts à la défécation, d'une sensation d’évacuation incomplète. La constipation s’accompagne souvent de ballonnements, de douleurs abdominales et même de diarrhées, ou plus exactement de "fausses diarrhées".

Faites attention aux huiles !

En éliminant de votre alimentation toutes les huiles pressées, comme l’huile végétale, l’huile d’olive ou de soja, vous réussirez peut-être à soulager votre constipation chronique. Ce n’est pas l’huile elle-même qui cause la constipation et d’autres troubles digestifs, mais le fait de la consommer sous sa forme pure. Ces huiles se disposent sur la paroi de l’estomac, rendant plus difficile la digestion des hydrates de carbone et des protéines. De plus, leur effet se fait sentir jusque dans l’intestin grêle. La digestion normale peut être retardée de 20 heures, causant putréfaction, gaz et toxines dans le gros intestin et le côlon. Toutefois, les huiles consommées sous leur forme naturelle dans les noix, les avocats et le maïs sont libérées lentement dans l’organisme, ce qui empêche la formation de la couche d’huile qui retarde la digestion et cause les problèmes de constipation. Ces huiles, contrairement aux huiles pures, font partie d’une alimentation saine.

Soyez sûre que vous êtes vraiment constipé ?

Vous pensez souffrir de constipation, mais est-ce vraiment le cas ? Comme la plupart des gens, vous avez vu des centaines de publicités sur les laxatifs qui vous donnent l’impression  qu’aller à la selle une fois par jour est essentiel à une bonne santé. Mais il n’en est rien. De nombreuses personnes pensent être constipées alors qu’elles ne le sont pas. En fait, sur ce plan, les besoins varient beaucoup d’une personne à l’autre. Pour certains, il est normal d’aller à la selle trois fois par jour, tandis que pour d’autres, trois fois par semaine suffisent.

Quelques mesures pour lutter contre la constipation !

1- Buvez suffisamment de liquide : Les médecins s’entendent pour dire qu’une personne qui souffre de constipation doit avant tout examiner son régime alimentaire. Les meilleurs outils pour lutter contre la constipation sont les fibres et les liquides. Le système digestif a besoin de grandes quantités de fibres et de liquide pour donner la texture voulue au bol alimentaire qui peut ensuite passer plus facilement dans le colon. Notons que le régime alimentaire d’un adulte doit comprendre au moins six, et de préférence huit, grands verres de liquide par jour. Bien que tout liquide soit bénéfique, l’eau est à privilégier.

2- Consommez beaucoup plus de fibres : La plupart des gens ne mangent pas suffisamment de fibres. Une association diététique américaine recommande aux adultes un apport quotidien de 20 à 25 g de fibres alimentaires. Les personnes qui souffrent de constipation doivent pour leur part manger au moins 30 g de fibres par jour. Parmi les aliments les plus riches en fibres, mentionnons les haricots secs cuits, les prunes, les raisins, le maïs soufflé, les flacons d’avoine, les poires et les noix.

3- Prenez le temps de faire des exercices : Vous savez que l’exercice est bon pour le cœur, mais saviez-vous qu’il est tout aussi bénéfique pour le système digestif ? On pense que l’exercice combat la constipation en accélérant l’évacuation des aliments.

4- Prenez des habitudes régulières : Pendant toute notre vie, nous nous conditionnons à aller à la selle, non pas quand nous en sentons le besoin, mais quand cela nous convient. Cependant, ignorer l’appel de la nature peut conduire progressivement à la constipation. Heureusement, il n’est jamais trop tard pour adopter de meilleures habitudes. Le moment le plus naturel pour aller à la selle, c’est après un repas, n’importe lequel, et chaque jour après ce repas, asseyez-vous sur la cuvette des W-C pendant 10 minutes. Avec ce temps, vous conditionnerez votre côlon à agir comme le veut Dame Nature.

5- Détendez-vous : Lorsque vous êtes effrayé ou tendu, votre bouche s’assèche et votre cœur bat plus vite. Mais saviez-vous que votre intestin aussi se contracte ? Cela fait parti du mécanisme de lutte ou de fuite. Si vous soupçonnez que le stress pourrait être la cause de vos problèmes de constipation, prenez le temps de vous détendre.

6- Attention à certains médicaments et suppléments : Il existe de nombreux médicaments qui causent ou exacerbent la constipation, notamment les antiacides contenant de l’aluminium ou du calcium, les antihistaminiques, les antiparkinsoniens, les suppléments de calcium, les diurétiques, les narcotiques, les phénothiazines, les sédatifs et les antidépresseurs tricycliques.

Mise à jour le Jeudi, 25 Août 2011 18:55
 

Commentaires  

 
0 #2 Mara2004 19-10-2011 13:41
Citation en provenance du commentaire précédent de diary:
bonjour je vais en moyenne deux fois jours au toilets est ce normale n'est pas le faite que je suis grosse


Rapproche toi d'un gastrologue pour une consultation
Citer
 
 
0 #1 diary 13-10-2011 16:52
bonjour je vais en moyenne deux fois jours au toilets est ce normale n'est pas le faite que je suis grosse
Citer
 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir